Vous êtes ici

Manifestons contre les coupures à l'aide sociale

La ministre de l'Emploi et de la solidarité sociale a déposé, la semaine dernière (en catimini), un projet de règlement qui prévoit des coupures importantes à l’aide sociale à partir du 1er juin 2013. Coupures que même le Parti Libéral n'a pas osé faire.

Votre Clinique communautaire, comme membre du comité défense des droits d'Action Gardien, vous encourage fortement à participer à cette manifestation!

13 MARS 2013 à 10h30, devant le bureau d’Agnès Maltais à la Tour de la Bourse  (800, rue Square-Victoria).
DÉPART COLLECTIF du MÉTRO CHARLEVOIX à 10h
Billets de transport fourni sur demande.

 
Ce projet de règlement prévoit que à partir du 1er juin, l'admissibilité à la contrainte temporaire passera de 55 ans à 58 ans (sauf pour les personnes qui sont déjà à l’aide sociale au 31 mai 2013). C’est une coupure de 129 $ pour les personnes qui sont déjà les plus pauvres de notre société.
Suite à la publication du Règlement modifiant le règlement sur l’aide aux personnes et aux familles, TOUTES LES NOUVELLES PERSONNES âgées de 55 à 57 ans inclusivement QUI FERONT UNE DEMANDE D’AIDE SOCIALE perdront, à compter du 1er juin 2013, le droit de recevoir une allocation pour contrainte temporaire à l’emploi, en raison de l’âge, d’un montant de 129,00$ qui s’ajoutaient à leur prestation de base (de 604,00$ pour une personne seule).
Pour les couples QUI FERONT UNE DEMANDE D’AIDE SOCIALE à partir du 1er juin 2013 et ayant au moins un enfant à charge de moins 5 ans, l’admissibilité à cette allocation de 129$ sera restreinte aux couples dont l'autre conjoint se trouve dans une situation particulière (ex: problème de santé, aidant naturel, s'occupe d'un autre enfant handicapé). Les familles monoparentales continuent de recevoir l'allocation pour contrainte temporaire de 129$.
Ce projet de règlement prévoit des droits acquis pour les personnes recevant cette allocation, au 31 mai 2013, ce qui veut dire que les personnes qui reçoivent de l’aide sociale EN CE MOMENT NE SERONT PAS COUPÉES.
Les personnes assistées sociales qui ont besoin de services d’aide en toxicomanie sont aussi touchées : Mme Maltais décrète unilatéralement que toutes ces personnes auront accès à des prestations spéciales pour un maximum de 45 jours, deux fois par année.
Les banques alimentaires et les refuges débordent pendant que les entreprises et les mieux nantis s'enrichissent de plus en plus vite. C'EST ASSEZ: le Parti Québécois doit redistribuer la richesse collective, pas appauvrir davantage les plus pauvres.

Exigeons que l'aide sociale permette aux personnes de subvenir à leurs besoins essentiels !
Manifestons notre rage et notre tristesse face aux coupures à l'aide sociale que prévoit de faire Agnès Maltais !

 
Voici d'autres actions que nous vous invitons à poser :

  1. Nous vous invitons à appeler dès maintenant au bureau d'Agnès Maltais – bureau du Ministère à Montréal : 514 873-0638  - pour lui dire ce que vous pensez de ces coupures et des montants déjà trop bas de l'aide sociale.
  2. Participer à la campagne de fax organisée par l’Organisation d’aide aux sans-emploi (ODAS) de Montréal qui vous demande d’envoyer, au moins 1 fois par jour jusqu'au 31 mars 2013, le fax ci-joint pour dire à la Ministre Agnès Maltais l’opposition de votre organisme contre ces coupures dans les prestations d’aide sociale.

N’oubliez pas d’en faire parvenir une copie à l’ODAS, par télécopieur  (514) 932-0815 .
Nous devons agir maintenant PUISQU’IL EST ENCORE TEMPS DE FAIRE CHANGER LE PARTI QUÉBÉCOIS D’AVIS!
Info : Comité des sans emploi et Welfare Rights Committee :  514-445-5321  ou Action-Gardien :  514-509-0795