Vous êtes ici

La Clinique remporte un prix d’excellence attribué par Promotion de la santé Canada!

La Clinique a récemment remporté «le prix d’excellence pour une organisation» attribué par Promotion de la santé Canada. Ce prix vise à reconnaître les organisations solides, créatives, audacieuses et passionnées qui incarnent les valeurs, convictions et idéaux fondamentaux de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé.

Gagner ce prix est une reconnaissance pancanadienne de la créativité et de l’initiative exemplaire de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles dans ses interventions pour l’amélioration et la promotion de la santé, pour l’équité en matière de santé ainsi que pour la réduction des inégalités sociales de la santé.

En effet, depuis 1968, les citoyen-ne-s de Pointe-Saint-Charles résistent à la fusion de leur Clinique au sein du réseau de la santé. Ceci fait en sorte que les intervenant-e-s possèdent une connaissance approfondie des forces de la communauté et possèdent une plus grande latitude afin de répondre à ses besoins.

Voici quelques exemples d’initiatives exemplaires:

  • Les hygiénistes dentaires de la Clinique arrivent à rejoindre les enfants à risque beaucoup plus que la moyenne nationale.
  • La Clinique a créé le groupe Espace Partage pour favoriser le soutien des intervenant-e-s communautaires lorsqu’ils font face à des résidents ayant des comportements dérangeants, ceci dans le but de favoriser leur inclusion sociale.
  • L’équipe jeunesse et enfance-famille a mis sur pied le projet « Moi j’décroche mon diplôme! » visant à soutenir des mères peu scolarisées dans leur retour aux études, qui a rejoint plus de 100 participantes.
  • Les organisateurs communautaires de la Clinique soutiennent et participent à plusieurs projets dans le quartier: concertation ainée et santé mentale, démarches politiques contre le bruit ferroviaire et le transport de matières dangereuses. Ces actions contribuent à l’améliorer la qualité de vie des résident-e-s, dans une perspective d’équité.
  • La Clinique communautaire et les citoyen-ne-s ont mené plusieurs luttes afin de défendre l’accès à la santé, en tant que droit universel. En 2005, elle a lutté contre le déménagement du casino dans le quartier, décision qui aurait davantage appauvri la population (https://ccpsc.qc.ca/fr/node/282). Plus récemment, elle a créé un registre (https://ccpsc.qc.ca/fr/registre) pour documenter la facturation de frais lors de consultations médicales. L’analyse des 725 déclarations a souligné les iniquités dans l’accès aux soins (https://www2.morressier.com/#/post-event/307/posters/113473). Cet outil a ensuite servi de levier dans l’élaboration d’un rapport de force avec les décideurs politiques, menant à un changement législatif afin de restreindre la facturation aux usager-e-s. Cette démarche montre qu’il est possible pour un groupe de citoyen-ne-s d’utiliser des outils simples et peu couteux afin d’accroître la légitimité et la crédibilité d’une lutte politique face à un enjeu de santé publique.

La Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles compte 50 ans de pratique et de savoir à son actif. Elle est un exemple vivant de l’ensemble des pratiques en promotion de la santé identifiées dans la Charte d’Ottawa. Les intervenant-e-s de la Clinique posent chaque jour des gestes d’advocacy dans les 4 sphères identifiées par le CCNDS (http://nccdh.ca/fr/resources/entry/lets-talk-advocacy-and-health-equity). Face à la gentrification dans le quartier, la Clinique adopte une approche de défense des résidents défavorisés, tout en demeurant inclusive de tous ses citoyens. Elle est le seul modèle au Québec d’organisation qui soit à la fois financée par le gouvernement et administrée majoritairement par les citoyen-ne-s (10 sièges sur 12). En cela, elle représente l’exception dans un système de santé centralisé et technocratique, une oasis où l’approche par le bas est valorisée et pratiquée. La Clinique n’a pas hésité à travers les années à dénoncer les politiques gouvernementales nuisant à la santé des citoyen-ne-s, en particulier ceux vivant dans des conditions de défavorisation, ce qui en fait un lieu de prédilection pour étudier l’action politique en santé.

La Clinique tient à remercier l’ensemble des employé-e-s ainsi que les citoyen-nes du comité de lutte en santé pour leur travail remarquable en prévention/promotion de la santé. Un remerciement tout particulier va aussi à Geneviève McCready, qui s’implique bénévolement au comité de lutte en santé depuis quelques années et qui a posé la candidature de la Clinique pour ce prix!

Pour plus d'information sur ce prix, visitez le site web de Promotion de la Santé Canada