Vous êtes ici

L’effet domino de la 9e édition de l’activité de reconnaissance «Moi, j’décroche mon diplôme!»

Concilier études, famille et travail c’est possible avec beaucoup de volonté, de persévérance et de soutien. Et c’est justement pour souligner le courage, la détermination des mères qui décident de poursuivre leurs études tout en étant enceintes ou bien mères d’un enfant de moins de 5 ans ou qui fréquentent l’école primaire que l’activité de reconnaissance Moi, j’décroche mon diplôme! existe. Cette initiative de l’équipe enfance-famille et jeunesse de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles en est à sa 9e édition. Cette année, c’est près de quinze jeunes femmes du quartier en cours de cheminement scolaire (au secondaire, en francisation, au cegep ou à une formation équivalente) qui ont participé à cette belle reconnaissance mettant en lumière leurs réalisations.

Pour Vanessa Bouchard, porte-parole de l’événement et participante depuis 3 ans, l’activité Moi, j’décroche mon diplôme! a eu un gros impact, le petit plus qui a fait la différence. «Compléter des études, c’est faire quelque chose pour nous-mêmes, car acquérir des connaissances c’est important, ça fait partie de l’épanouissement personnel, c’est plus qu’être juste maman.» nous confie la mère de deux enfants ayant terminé son diplôme d’études professionnelles en secrétariat. Jade Dexter, porte-parole anglophone de l’événement abonde dans le même sens : « It gave me the motivation when I needed it, in a difficult time. It’s a real boost! It’s important to focus on children, but it’s even more important to focus on yourself so you can be the best for your children.» Aujourd’hui Jade a gradué et travaille dans son domaine. Ces deux femmes exceptionnelles ainsi que les autres «diplômées» de l’édition ont raison d’être fières de leurs réalisations.

Lucie Lalande, coordonnatrice à la Clinique, nous dit que le niveau d’étude des mères a un impact sur l’avenir de leurs enfants. «C’est pourquoi se demander quelle action je peux poser aujourd’hui pourra me mener vers un plus grand rêve. Comme des dominos qui tombent, le premier entraînant le deuxième et ainsi de suite, nos actions nous mènent où nous souhaitons nous rendre. Un petit pas à la fois, mais avec des effets de plus en plus visible. On regarde en arrière et on réalise qu’on a accompli beaucoup plus que l’on croyait.»

Être mère c’est souvent s’oublier. Il ne faut pas hésiter à prendre soin de soi-même et se donner les moyens de réaliser ses rêves afin de devenir la meilleure version de nous-mêmes !

Encore félicitations à toutes les participantes ! Toute la Clinique est fière de vous et vous dit à l’année prochaine !

L'album photo est disponible sur Facebook