Vous êtes ici

Vous voulez vous exprimer sur les actions à réaliser pour affirmer le projet social et politique de la Clinique dans le cadre de son 50e anniversaire?

Assemblée de consultation
Mardi le 25 avril de 18h30 à 20h30
Au centre Lorne (2390 rue Ryde) 
 
Légère collation et traduction sur place.
Pour vous inscrire au service de transport:  514-937-9251 poste 7202.  

En 2018, la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles célébrera son 50e anniversaire. Le comité des membres souhaite affirmer le projet social et politique de la Clinique à cette occasion. Venez donner votre avis lors d’une consultation sur les différentes manifestations et actions politiques qui pourraient s’inscrire dans les festivités du 50e anniversaire.

En guise de préparation à cette consultation, nous vous invitons à lire le bref rappel historique ci-dessous.

Au plaisir de vous y voir!

Une invitation du comité des membres de la Clinique communautaire de Pointe-Sainte-Charles

Bref rappel historique de la Clinique

La Clinique a ouvert ses portes en 1968 grâce à l’implication d’étudiants en médecine de l’Université McGill. C’est la première clinique communautaire établie dans un quartier populaire au Québec.  On y pratique la médecine familiale et les gens du quartier peuvent recevoir des services médicaux gratuitement, et surtout, on s’attaque aux causes de la maladie. En 1974, la Clinique est reconnue comme étant un organisme communautaire autonome avec mandat de CLSC (le seul au Québec). La Clinique est subventionnée comme un CLSC, mais peut conserver sa structure décisionnelle citoyenne et sa façon d’organiser ses services.  Car, ce sont les citoyens et citoyennes qui décident des orientations et des services de la Clinique et s’assurent qu'elle réponde aux besoins en santé et en services sociaux du quartier. Bien que la Clinique fût le modèle pour les CLSC, son statut particulier sera souvent menacé. Plusieurs luttes, mobilisations et négociations on dût être menées afin de préserver son autonomie (1971-1973, 1977-1979, 1990-1993, 2004-2007, 2014-…). Encore aujourd’hui le conseil d’administration de la Clinique est citoyen, et son rôle est de voir à la réalisation des orientations et priorités décidées en assemblée générale annuelle.

Au cœur des orientations de la Clinique se trouve une conviction fondamentale: la santé est un droit essentiel et collectif non négociable. En effet, le projet de santé de la Clinique repose sur une vision sociale de la santé et du bien-être, vision qui englobe les grands déterminants de la santé comme l’éducation, l’environnement social et physique, le revenu et la condition sociale, plutôt que sur une vision strictement médicale de la maladie. Lieu de mobilisation dans le quartier, la Clinique a toujours assumé sa responsabilité d’agir pour la justice, dans le sens du changement social, afin de défendre les droits économiques et sociaux de la population du quartier.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter la page « notre histoire »